Mars 2005

 
         
         
  1

Sensation d'une bulle venant éclater à la surface provenant des mouvements maintenant perceptibles de mon bébé. Etonnant, émouvant.

6

Grossesse sous un angle plus tonique, enfin.

Il ne s'agit plus (disons pas seulement) de lutte contre le mal au coeur, pour ne pas s'endormir, pour ne pas perdre le dernier stock de neurones qu'il me reste, de listes couchées sur le papier qui en reste là. Et ça fait du bien de se retrouver du tonus.

En bref, ce week-end : le déclic, l'envie de commencer à m'occuper de l'arrivée de mon enfant, un passage à l'étage Gal Laf Kids et premiers achats chez Petit Bateau, je craque aussi devant les petits ensembles Bonpoint (de nombreuses marques ne proposent que du gnangnan bleu ciel/rose de la taille naissance au 3 mois, ad nauseam), un très rigolo spectacle au Point Virgule (Willy) suivi d'un savoureux dîner de fallafels rue des Rosiers. Ressenti un très agréable sentiment de plénitude.

25

De retour de la campagne où j'ai passé quelques jours chez Obaasama à me faire dorloter, à l'écouter remonter le temps, évoquer ses propres grossesses, à tenter de ne pas m'énerver de la tonne de conseils qui n'a pas manqué de me déferler dessus, à lire l'excellent "Bébé dit moi qui tu es" du Dr Grandsenne, à accepter que Sang-Po, à la MaisondeCampagne pour quelques jours avec Kaba (où ils repeignent la petite chambre du bas, larges bandes vert Kelly et framboise), prenne des photos de mon bidon (vu d'en haut : nez, seins, bide, quelle idée !) à mailer à ma tante et mon oncle. Je me fais un peu de soucis pour mon oncle d'ailleurs, rentré de l'hôpital où on lui a retiré la vessie (cancer, 6 heures au bloc, yapukaattendre qu'ils disent) et dont le rétablissement se fait très, très lentement. Fait suer qu'ils habitent si loin.

Donc, ma grand-mère, heureuse de me voir, arrondie, allant bien, de nous voir tous réunis pour notre "déjeuner" de Pâques, jeudi, même si elle se fatigue vite (un signe : elle abandonne désormais l'organisation de notre petite vie lorsque nous sommes là) et se vexant de nous voir le témoin de ses grasses mat jusqu'à 10h (parce qu'il ne faudrait pas qu'il soit dit que ...).

Retour, donc, à Paris, pour l'échographie de ce matin, prévue de longue date et que je n'avais pas envie de reporter. Plus longue que la précédente, puisqu'il s'agissait de vérifier chaque organe, mesurer chaque membre, tenter de détecter une éventuelle malformation ..etc, réalisée par le Dr T avec lequel je me sens en confiance et qui, me semble t'il, est plus à l'écoute que ma gynéco et anticipe souvent mes questions (alors qu'avec cette dernière, c'est plutôt du "tirage de vers du nez"). Au résultat, tout va bien. Idem pour les dernières analyses. Après avoir ingurgité 100 g de glucose pur dilué dans 50 cl d'eau (à jeun, raide), il apparaît que je ne fais pas de diabète. Et bien tant mieux. Et que ça continue comme ça.

 
         
         
     
     
         
 
   
       
 
         
     
         
     
         
     
         
   
     
         
     
         
     
         
     
         
     
         
     
         
     
         
     
         
   
         
     
         
  Stealing stuff brings bad karma © 2005